L'ophtalmologie passe au numérique

Source : Métro (édition Montréal), 10 novembre 2011

Les spécialistes utilisent la technologie pour diagnostiquer plus tôt les problèmes de santé

De plus en plus, les ophtalmologistes utilisent les technologies numériques pour diagnostiquer les maladies oculaires à un stade précoce, et suivre leur évolution, explique Joe Chan optométriste. Par exemple. Cette technologie facilite la détection de lésions nerveuse à l'arrière de l'œil qui sont en caractéristiques des glaucomes. «Vous pouvez déterminer s'il y a une perte du tissu nerveux au nanomètre près », dit-il.

La technologie numérique est également utilisée pour concevoir des verres progressifs (avec aucune ligne discernable entre la vue de loin et de près) qui minimisent la distorsion. Les verres sont personnalisés grâce au matériel informatique, qui les taille à la forme exacte requise, en tenant compte des paramètres tels que l'endroit où la lunette repose sur le visage et la taille des montures. « La technologie numérique a permis d'augmenter la superficie utilisable pour la Vision de près et la vision de loin », explique M. Chan, ajoutant qu'il est moins probable d'obtenir une distorsion périphérique avec des verres fabriqués en utilisant la technologie numérique.

Pour les lunettes, le revêtement de protection sur les lentilles est en constante évolution, affirme Markowitz. « On créé tout le temps de nouveaux matériaux, de nouvelles technologies, pour corriger les reflets ou améliorer le contraste, et ils sont en voie d'amélioration chaque année. »

Aujourd'hui, il existe de nombreuses lentilles cornéennes souples à base de silicone, ce qui les rend plus perméables, permettant à l'œil d'être oxygéné, et fournissant davantage de protection pour la cornée, dit Chan.« Parfois, les patients sont plus tolérants à ces lentilles plus récentes », dit-il.

Alors que les lentilles cornéennes jetables sont sur le marché depuis quelque temps, elles sont de plus en plus populaires en raison de leur commodité, soutient Chan.

À long terme, les lentilles cornéennes pourront être utilisées pour aider à traiter les troubles oculaires. L'idée est qu'elles diffusent lentement des médicaments directement sur l'œil, par exemple, des antibactériens pour les infections et des antihistaminiques contre les allergies. Elles seraient idéales pour les patients plus âgés avec, disons un glaucome, qui ont des difficultés à se mettre des gouttes dans les yeux. Ces lentille cornéennes existent, mais ne sont retrouvent pas encore sur le marché.